Remise en liberté, application de la loi du 8 avril 2021, conditions de détention : Marie-Katell Kaigre, avocate au barreau de Nouméa, invitée de la matinale
Photo #383 20 Juillet 2022, 08:15
La remise en liberté d’un détenu, la semaine dernière, grâce à la loi du 8 avril 2021, peut-elle convaincre d’autres détenus à déposer un recours via leur avocat devant le juge des libertés et de la détention ? Marie-Katell Kaigre, avocate correspondante en Nouvelle-Calédonie de l'Observatoire international des prisons (OIP), l’explique. Elle était l’invitée de la matinale le mercredi 20 juillet.
Commentaires (0)

Avez-vous aimé cette page?

Voulez-vous partager la page avec vos amis?